Intoxication(s)

par jeym1  -  28 Juin 2017, 01:05

Scientifique de formation je déteste ces gens qui utilisent la science pour faire avaler des couleuvres au public, je suis, il faut le dire, de la génération où ; après Tchernobyl le PROFESSEUR Pellerin nous expliquait que la radioactivité s’était arrêtée à la frontière

Science sans conscience n’est que ruine de l’âme….

Prenez le temps de lire cet article si vous ne le connaissez pas

Mon intervention est très longue mais j’aime analyser le fond des choses

http://bit.ly/2sryocW

Cet article est un modèle de manipulation pseudo scientifique.

THE CONVERSATION

L’EXPERTISE UNIVERSITAIRE,  L’EXIGENCE JOURNALISTIQUE… pour mettre en confiance

Confirmé par le texte sur la droite sous les photos de nos « scientifiques » : déclaration d’intérêt….

Blanc comme neige on vous le dit !

Ligne 3 « entre 300 000 et 400 000 abeilles » soit 6 à 8 colonies MDR !!!!  Article vérifié on vous l’a dit…des scientifiques qui mélangent abeilles et colonies !!!!

Dans une trentaine d’états ? La répartition géographique , en fonction de l’activité (agricole par exemple !) devrait donner des informations….comme les territoires et pays touchés….

« En Europe, 9,2% des 1965 d’espèces sauvages » J’aime la précision scientifique (virgule deux…).

Les causes…

« « Énormes progrès » ! « il s’agit d’un problème complexe et multi-causal » Grande découverte c’est un « problème complexe » merci,  heureusement qu’il y a des chercheurs ! Et… c’est lâché : « et multi-causal ». La nouvelle mode pour masquer la réalité après le varroa, les mauvaises pratiques apicoles etc…. repris à l’unisson par les vétos, les chambres d’agricultures et…. Des chercheurs dont nous ne chercherons pas à savoir qui finance leurs structures.

Abeilles désorientées… lié aux stress « sublétaux » « nous avançons l’idée »  (donc ce sont les mêmes qui se citent ?) et la vlan ! L’industrialisation croissante… alors que ce phénomène d’effondrement touche des zones rurales très peu ou pas industrialisées. Sûr que c’est difficile à identifier une hypothèse présenté pour le non scientifique comme une réalité… Escroquerie morale !

Avez-vous remarqué que nous n’avons pas encore parlé, une seule fois de l’agriculture ?

La France citée en modèle « première à prendre position en faveur de l’interdiction des pesticides néonicotinoïdes » La couleuvre est avalée ! Mais ce n’est qu’une décision à venir, décision que notre nouveau ministre de l’agriculture c’est dépêché de mettre en doute…. Mais ce sont les industriels des industries pétrochimiques pas les utilisateurs ni les politiques….

Mais espoir ! L’Europe « sans doute » « prochainement »

Douche froide ! Le glyphosate !  autorisé par l’Europe… « agent perturbateur » « inquiétant pour la santé humaine » mais ça continue.

Et là, ça sort d’où ? Surement pas des développements précédents « nous connaissons la nature des problèmes qui affectent les colonies » Vous avez vu, vous, une explication scientifiquement crédible ? Moi non ! Affirmation gratuite et clôture sur une vision idyllique de protection des abeilles et des générations futures…. Tout repose sur un pseudo stress lié à l’industrialisation et, j’allais oublier sur le multi-factoriel……

Mais on découvre une vrai contribution scientifique on cite « certains Méllitidés » et « les fleurs de lysimaques » ça rehausse tout de suite le niveau  pour les béotien*s qui ne connaissent pas !!!!

Maintenant que nous « connaissons les causes » passons à l’état…

Bon on ne peut rien dire au niveau mondial à cause des « disparités de comptage » habile façon d’éluder la réalité des pertes de colonies…..13 à 20 %.... demandez aux structures apicoles les pertes réelles et notez « au sortir de l’hiver » alors que l’effondrement touche des colonies souvent très fortes pendant le printemps. Ce n’est pas pour rien que les Américains comptent maintenant les pertes hivernales ET les pertes en saison !

Vous noterez qu’ on nous cite, dans l’ordre, la pollution automobile puis les pesticides et enfin l’agriculture intensive que l’on fait passer avec « le réchauffement climatique » ….

Des chercheurs, de vrais, qui oublient qu’à l’heure actuelle les abeilles, et les autres polinisateurs, semblent survivre mieux en milieu urbain et péri urbain… alors mettre en premier la pollution automobile est purement et simplement de l’escroquerie morale…

Mais on avait « oublié » un multifactoriel important, pardon vital si on peut dire le varroa destructor !!!!!!qui provoque des problèmes de développement cérébral …..bases scientifiques ?

Mais apothéose !!!! La seule façon de sauver les abeilles ne peut venir que des particuliers

L’agriculture inconnue ! Par contre on sait !  Enfin eux savent car moi, après relecture, re re lecture je ne sais toujours pas….

Au fait, compte tenu du retrait de l’état dans le financement de la recherche, à votre avis qui la finance actuellement ?

Promis juré aucun conflit d’intérêt

Mon ami Jean François sur notre page face book : kényane la ruche naturelle… résume très bien le « multifactorialisme » actuellement à la mode :

‘’ Comme si un criminel se défendait en prétextant que sa victime a pu mourir à cause d'une mauvaise santé, une mauvaise constitution, une mauvaise éducation, une alimentation carencée... Astucieux et pervers, en même temps.’’….et si vous faites des analyses pointues vous trouverez sur lui plein de germe pathogènes ou non, si en plus vous rajoutez le stress lié à l’industrialisation et le réchauffement climatique…..

Faites confiance à la science…. Et si vous avez l’impression qu’on vous prend pour un c…soyez rassuré vous n’êtes pas loin de la vérité !

Intoxication(s)