Difficultés de Robin.

par jeym1  -  6 Juillet 2015, 21:22

Echanges avec notre ami Robin :

"Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous des photos de ma ruche.
J'ai installé un essaim sur 5 cadres en avril dans cette ruche. Au début je n'avais pas coupé la première cloison, ensuite voyant qu'il n'y avait pas d'amélioration, j'ai réduit l'espace à coloniser à sa taille actuelle, mais je n'ai pas de signe de constructio
n.

Je suis en Montagne (Savoie) à 800m d'altitude, elles rentrent du pollen et il y a de nombreuses fleurs au alentour. J'ai même planté un peu de phacélie !

Je ne sais pas de quoi peut venir mon problème, il me semble avoir suivi les règles de construction de ce type de ruche.

Voyez-vous quelque chose qui cloche ?

Merci

Robin"

J’ai eu un problème un peu comparable avec mon montage Dadan-Kényane mais l’essaim que j’avais installé était un tout petit essaim qui a périclité.

Par contre le cas de Robin m’amène à certaines hypothèses :

Est-ce que le jeune essaim a été suffisamment nourri ?

Est-ce que la forme, assez particulières, des barrettes ne pose pas problème ? Il semblerait qu’une barrette plate avec une fente centrale recevant une petite amorce de cire fonctionne assez bien, personnellement je réalise des barrettes avec la partie inférieure formant un triangle, les côtés étant incliné, comme les alvéoles, de 18° par rapport à l’horizontale.

Par contre une autre de mes interrogations porte sur la position respective des barrettes et des cadres Dadan.

Vous avez peut être entendu parler de bâtisse chaude et de bâtisse froide ?

C’est simple : Une construction en bâtisse froide présente des cadres perpendiculaires à la portière de la ruche (L’air circule beaucoup plus facilement entre les cadres, en particulier au niveau de la grappe (regroupement des abeilles et du couvain) qui est souvent située au-dessus de l’entrée.).

Dans une construction en bâtisse chaude par contre les cadres sont disposés parallèlement à l’entrée (formant un écran et boquant ainsi la circulation de l’air donc le refroidissement de la grappe.).

Or dans notre système les cadres Dadan sont perpendiculaires aux barrettes… (Dans la ruche de Robin cadres en bâtisse froide et barrettes en bâtisse chaude) est ce que cette dualité ne constitue pas une difficulté importante ? C’est un des problèmes que j’ai rencontré avec les Kényanes en forex de nos amis que j’essaie de peupler avec beaucoup de difficultés, mais je reviendrais sur ces essais plus longuement pour qu’ensemble, nous essayons de synthétiser les problèmes et trouver des solutions. J’ai travaillé avec des ruchettes Dadan-Kényane en bâtisse froide alors que les barrettes des kényanes-forex sont en bâtisse froide ?

Merci à tous de réfléchir et de nous faire part des résultats.

Maintenant nos abeilles marquent aussi, très souvent, des pauses dans la croissance de la colonie liées aux conditions climatiques agissant directement sur les miellées. Il faudrait peut être laisser cinq ou six barrettes en place pour laisser une "ouverture" à la construction ?

Excusez moi d'avoir été un peu long mais la question est sérieuse et complexe.

Petite précision : ne soyez pas surpris par le support des kényanes de Robin, les ruches sont dans une pente assez importante....

Difficultés de Robin.
Difficultés de Robin.
Difficultés de Robin.
Difficultés de Robin.
Difficultés de Robin.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jeym1 09/07/2015 09:58

Un grand merci Nico pour ce retour d'expérience très instructif....

nico 09/07/2015 01:12

je pense que tes barettes devraient etre cirees afin de guider les abeilles. j ai constate qu en apportant une barette ou deux deja construite afin d y attirer un essaim, les abeilles ont construit un double gateaux sur les rayons existant. j ai du nettoyer regulierement pour ne pas perdre de couvain. donc, des barettes mal nettoyees et non reamorcees amenent des constructions anarchiques ainsi que des vieux rayons utilises lors d un enruchement. j ai egalemment abaisser mes kenianes a hauteur dadant au niveau du sol. trop de courant d air, car j ai rarement constate le travail de ventileuses sur la planche d envol donc la batisse chaude n a pas l air si chaude que que ca chez nous en vendee.