Notre ami Mathias double la mise......

par jeym1  -  15 Mai 2015, 20:24

Vous prendrez connaissance, mieux que dans l'article paru mercredi, de son travail ainsi que des améliorations qui sont intervenues entre temps.

https://vimeo.com/user35013225/ruchekenyane

Mais Mathias persiste et signe !

Depuis il a fabriqué entièrement une ruchette kényane! On se demande quand il dort ?

Je vous met en diaporama les photos qu'il nous a fait parvenir.

Bonne vision à tous.

Mathias nous présentera sa réalisation à la réunion de formation et d'initiation à l'apiculture que nous aurons demain après midi dans le cadre de notre association (totalement animée par des bénévoles) le Rucher Ecole du MArais Poitevin (REMAP) basé au lycée agricole bel air à Fontenay le compte (LGETA).

rucherecolemaraispoitevin.eklablog.com

Merci encore une fois, Mathias

Notre ami Mathias double la mise......
Notre ami Mathias double la mise......
Notre ami Mathias double la mise......
Notre ami Mathias double la mise......
Notre ami Mathias double la mise......
Notre ami Mathias double la mise......
Notre ami Mathias double la mise......
Notre ami Mathias double la mise......
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Bruno86 09/06/2015 13:07

J'ai oublié de vous dire que j'ai confectionné 3 ruches tronc dans du cédre. Les photos suivront bientot.... Dans ce type d'habitat le concept de batisse chaude ou froide est inexistant je suppose ?
Que de questions !!! Avez vous réussi à attraper des essaims cette année ?? Moi non !!! Ma Kenyane est vide les abeilles sont mortes cet hiver !!

jeym1 09/06/2015 15:38

La ruche tronc et les constructions naturelles ne sont pas inintéressantes. Il suffit de regarder comment les abeilles construisent les rayons par rapport à l'entrée et d'essayer de comprendre leur logique.
Je pense que ce n'est pas si simple car il doit falloir tenir compte de l'orientation de l'entrée par rapport au soleil et au vents dominants...
Dans le cas de la kényane l'entrée en milieu de ruche oblige à jouer sur deux partitions et les rayons contenant le miel se trouvent, eux aussi des deux côtés de la grappe ce qui ne favorise pas la récolte.
Il est vrai que pratiquement toutes les kényanes Africaines ont une entrée en milieu de ruche alors que Magnum qui est un professionnel Américain qui ne travaille qu'avec des kényanes (plus de 250!) n'a que des entrées en bout de ruche comme les miennes.
A cette saison ne pas hésiter à mettre plusieurs barrettes libres, les abeilles construisant les rayons progressivement en s'éloignant de la grappe, comme si elles voulaient coloniser l'espace pour mieux gérer la construction de la colonie.

Bruno86 09/06/2015 12:58

Bonjour Jeym.
Quelle est donc l'incidence de la batisse froide ou chaude sur la vie des abeilles en Kenyane ?
Et si l'entrée est plus basse que le fond de ruche comme j'ai fait sur ma Kenyane (je vais vous envoyer des photos) qui est en batisse froide ? En positionnant une entrée basse ronde et rotative en milieu de ruche on peut peut-être cummuler les avantages (et les inconvénients) des 2 systémes ?
Il va falloir nous éditer un manuel pour avoir une idée de toutes les possibilités de la Kenyane !!!!!

Mathias 16/05/2015 23:41

Merci Nico, Pourquoi j'ai assemblé ma kényane ainsi ? Parce que je ne connais pas encore très bien les différentes possibilités et ne possède pas encore d'essaim. J'ai encore beaucoup à apprendre ! Heureusement j'ai un bon professeur ;)

jeym1 16/05/2015 23:17

Bonjour Nico, peut être la Layens, je pense qu'il va commenter son choix rapidement.

Mathias n'avait pas vu ma kényane et il s'est probablement inspiré, comme beaucoup, des modèles Africains qui sont en battisse froide.
Personnellement je pense comme toi que l'ouverture frontale (battisse chaude) est beaucoup plus facile à gérer, en particulier pour la rotation des barrettes......

jeym1 08/06/2015 13:50

Bonjour Bruno,
c'est très simple battisse froide cadres ou barrettes perpendiculaires au trou d'envol (cas général sur Dadan et autres) battisse chaude : cadres ou barrettes parallèes au trou d'envol (dans ce cas les cadres ou les rayons bloquent la circulation de l'air de façon beaucoup plus efficace qu'en battisse froide ou l'air rentre beaucoupb plus facilement entre les rayons, dans ce cas c'est la masse des abeille qui joue le rôle de paravent).

Bruno86 06/06/2015 12:16

Salut à vous.
Pouvez-vous m'expliquer ce que sont les constructions en batisse chaude ou froide et les avantages/inconvénient de chacune de ces deux solutions ?
Merci.
Bruno

jeym1 19/05/2015 15:02

Bonjour api
si ouverture frontale rajout des barrettes neuves entre la grappe et la paroi en déplaçant l'ensemble des barrettes vers le centre.
En ouverture latérale mettre les barrettes en limite du couvain, toujours du même côté (on peut marquer l'année sur la barrette!) et en déplaçant la grappe de deux barrettes du côté opposé à l'introduction.
Période de miellée = chaleur ne pas hésiter à mettre plusieurs barrettes en avance ceci limite aussi les interventions sur la ruche que nécessite la restriction a minima du nombre de bnarrettes. Les abeilles t'en seront reconnaissante!

Apifacile 19/05/2015 06:11

Bonjour, j'ai quelques interrogations. Sur la conduite de la Ktbh
Comment gérer la rotation des barrettes ?comme en dadant mettre des neuves en bordure de couvain???
Comment apprécier sans pesage les quantités de meil a laisser pour l'hiver?
Comment gérer l'écartement de la grappe en pleine miellée ? Réduire le volume au plus près? Ou étendre avec plus de barrettes vides?

nico 16/05/2015 14:56

belle realisation, mais pourquoi mathias a choisi la keniane en batisse froide avec 2 partitions et une ouverture laterale plutot que frontale. se serait il inspire de la layens ?

Tim 16/05/2015 09:15

Belle réalisation!

jeym1 16/05/2015 00:43

Oui mais je pas dans les nuits qui viennent!!!!!!!

Mathias 15/05/2015 23:14

"On se demande quand il dort ?" Tu ne crois pas si bien dire Jacques ! Hier soir alors que je m'endormais, j'ai eu l'idée d'une ruchette kényane encastrable directement dans la ruche et démontable une fois installée quelques jours après sa pose... il ne resterait plus que les barrettes qui resteraient en place dans la ruche. On éviterait ainsi une étape de transfert de la ruchette vers la ruche. Il me reste à construire cette ruchette un peu spéciale et entièrement démontable. J'ai déjà l'idée des techniques de montages que je vais utiliser, il ne reste plus qu'à me mettre à nouveau au travail... J'espère dans les jours qui viennent ;)
Au plaisir :)