Afrique et kényane

par jeym1  -  19 Janvier 2015, 18:34

rayon de soleil nous arrive d'Afrique de l'ouest.

Un ami lointain nous écrit :

Un 
  Bonjour,

Je me présente. Je me nomme Roxan et je suis coopérant Français (de surcroît Périgourdin) au Burkina Faso dans une ONG locale qui utilise l'apiculture moderne comme vecteur de développement. Wend Puiré existe depuis 10 ans et aujourd'hui elle accompagne près de 3000 apiculteurs dans le pays. Elle forme, dote en matériel moderne, assure la rachat du miel à un prix décent fixé en AG et assure la commercialisation de ce dernier. L'association a aussi des unités de transformation (Propolis liquéfiée, Hydromel, Savon, Crème, Baume). Wend Puiré est le plus grand agent apicole au Burkina Faso et aussi celui qui à la meilleur expertise.
L'apiculture moderne peine à ce développer ici car le gouvernement n'a intégré la filière dans aucune de ses politiques sectorielles. 
J'ai été recruter pour mettre en place un centre de formation et de recherche apicole qui a la vocation de devenir le centre de référence de toute la région ouest africaine.
Nous sommes en pleine réflexion sur l'amélioration des ruches Kényanes de l'ONG. Pour le moment elles sont très basiques. 
Je voudrais pouvoir arriver à la production de pollen, de propolis, a l'isolation de la reine et a la possibilité de mettre des hausses. 
En faisant des recherches je suis tombé sur votre blog et c'est pour cela que je me permet de vous demander si vous avez des solutions ou des pistes de réflexions.

Cordialement
 
 
  -- envoyé par Deschamp Roxan (roxan.deschamp@hotmail.fr)  

 

Plein de solutions possibles, sur les hausses, sur la récolte du pollen et autres. Ca bouillonne déjà pour moi mais je pense qu'en cette période hivernale pour nous nos amis et fidèles abonnés vont eux aussi nous faire part de leurs solutions et/ou de leurs idées.

Roxan, peux tu nous envoyer quelques photos de vos ruches kényanes ? Merci, celà nous évitera des solutions irréalistes....(Une autre solution, si c'est plus facile pour toi serait peut être de mettre une vidéo des ruches avec le plus de détails possibles sur youtubes que nous pouvons,grace au lien diffuser à tous nos lecteurs pour les associer à notre réflexion commune),

Place des entrées dimentions générales etc.....aeration par le fond de la ruche ou non etc....

Que veux tu dire exactement avec l'isolement de la reine ?

Je diffuse, et je vous demande à tous de diffuser le plus largement possible, car je sais qu'il y a plus d'intelligence dans plusieurs têtes que dans une seule.

Je pense avoir une solution pour le pollen et la hausse mais je laisse décanter et j'attends les propositions de nos amis.

C'est grand plaisir pour nous si nous pouvons apporter notre petite pierre à l'apiculture Africaine car pour nous le savoir est quelque chose de dérisioire s'il n'est que source de "puissance" et quelque chose de profondément stérile et égoïste s'il n'est pas partagé et diffusé.

Tu peux donc compter sur nous et grand merci pour ta confiance.

A quand un api-tourisme au Burkina Faso.

La kényane est vraiment une excellente réponse à cette apiculture naissante tous nos voeux vous accompagne.

Ayant été coopérant moi aussi (mais Haut Alpin...) je mesure pleinement l'aide que nous pouvons apporter si nous n'arrivons pas avenotre culture dominante et raisonnons en fonction du milieu et des cultures locales. Regarder, analyser, comprendre, proposer des solutions négociables, un beau programme! (Mais pour le mettre en oeuvre tu vas être obligé de tous nous inviter au Burkina Faso......)

Peux tu nous donner une petite précision : en Europe les barrettes ont une dimention de 36 (ou 35) mm je crois que les tiennes doivent être un peu plus étroites.

 

 

Afrique et kényane
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

jeym1 19/01/2015 21:14

bep!!!
Une légère difficulté avec le graphisme et le Fond !!! mais je suis quand même arrivé à le rendre lisible sauf le c de avec..... Mais tout le texte de Roxan était bleu très foncé sur fond noir!!!! Dur à lire.
Je laisse comme celà car le mieux est parfois l'ennemi du bien! Bonne lecture quand même!