Capture : surprise! La réalité dépasse le rêve le plus fou!

par jeym1  -  26 Août 2014, 20:59

Dans les articles précédent vous avez vu l'essai de capture d'un paquet d'abeille d'une colonie logée, depuis de nombreuses années dans une cheminée et le matériel utilisé pour cela.

Cette expérience est fabuleuse!

Au début de la mise en place nous avons observé beaucoup d'abeilles tournant autour du chasse abeille et de la ruchette.

Puis une grappe s'est formée accrochée au chasse abeille, nous pensions qu'il ne s'agissait que d'un regroupement des ouvrières n'arrivant pas à rentrer dans la cheminée...

La ruchette est restée en place environ cinq semaines.

Nous avons descendu la ruchette et décidé d'utiliser les abeilles pour renforcer une colonie qui vivotait sur trois cadres dans un autre site.

Transfert classique, enfumage, un peu plus que d'habitude, (il faut dire que nous n'enfumons qu'un strict minimum en fonction du comportement de nos filles.) cares de la ruche d’accueil enlevés et transfert des cadres de la ruchette vers la ruche en respectant ordre et sens des cadres comme cela se pratique (pensez toujours au traumatisme minimum!) Quelle ne fut pas notre surprise, alors que nous n'avions mis ni vieux cadres ni cadres avec œufs et couvain operculé, de découvrir des cadres entièrement pleins de couvain operculé. Je n'ai jamais vu ça en trente ans d'apiculture!

Le cadre que vous voyez en photo est un des moins "rempli" car il a certaines alvéoles occupées par des réserves de miel operculé (en haut et sur les bords comme d'habitude) le reste ....5 cadres pleins de couvain... Il semble donc que la reine, une sacré pondeuse, ai abandonné sa cheminée pour rejoindre la ruchette ?

Reste l'improbable venue d'un essaim extérieur mais peu probable car pendant le mois de juillet la folie d'essaimage du printemps était passée et c'était le calme plat dans ce domaine.....

Avez vous des expériences de reines ayant passé par les ouvertures d'un chasse abeille? (voir modèle sur article suivant) Vos expériences nous intéressent tous.

Capture : surprise! La réalité dépasse le rêve le plus fou!
Capture : surprise! La réalité dépasse le rêve le plus fou!
Capture : surprise! La réalité dépasse le rêve le plus fou!
Capture : surprise! La réalité dépasse le rêve le plus fou!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Régis 18/11/2014 07:08

Bonjour, et s'il s'agissait d'une reine vierge piégée au retour d'un vol de fécondation ??? Elle aurait pu sortir mais aurait du à son retour occuper la ruchette ne pouvant rentrer dans la cheminée ???

flexogreen 22/09/2014 17:58

j ai eu un cas similaire.

le lendemain de la pose de la ruchette piège...chasse abeille losange pose au mur; un second essaim s est logé sous la ruchette...
j 'ai remplacé la ruchette 6C par une ruche ; elles se sont misent dedant ; acc"eptées et j ai laissé 1 mois 1/2. quand j ai récupéré la ruche c était blindé ; tout construit et tres lourds.. 2 pour la descendre...
cela dit pour être sur d avori la reine ; endin une reine; neuve et jeune , je considere celle deddant condamnée. je positionne donc un cadre de couvain tout age dans la ruchette pîege.
mais toujours sur cette extraction, la reine dans le mur a continué a prosperer et les zazas a comprendre coment passer au travers du lozange..

j ai donc une colonie viable dans la ruche ..et une a venir chercher printemps prochain.

jeym1 22/09/2014 23:27

la vérité dépasse la fiction....

flexogreen 22/09/2014 20:42

Oui difficile à descendre.

mais j ai des poignées italiennes sur chaque ruches, fixées solidement par 4 vis de 25 mm.
Je me suis acheté baudrier, aux normes, des cordes de rappel; mousquetons...des sangles a cliquets pour ceinturer les ruchettes les ruches sur toits, volets, poutres au dessus de fenêtres; le pire j 'ai le vertige dès je monte sur une chaise!

le plus gros essaim,cette année, sous le plancher d'une cabane de jardin de 10 m carré; ou l essaim avait tout colonisé; il a fallut démonter tout le plancher, des rayons de 10/15 cm de haut , en étoile, du centre du plancher en partant vers les extérieurs. ca faisait 3 ans qu'il était là d’après les propriétaire et il venait essaimer dans la cheminée..presque 40 kilo de miel. En ville dans une zone pavillonnaire...
j'ai mis les cadres de couvain dans des cadres a ficelles( fils inox) ; et elles ont elevé une reine, puis s est fait féconder...et elle va bien tres lourde...6 cadres batis depuis ( j ai remplace les cadres a ficelles.)

jeym1 22/09/2014 20:32

Que du bonheur!
Un grand bravo.... J'ai passé l'age de me promener sur le toit avec une ruche pleine. Ca n'a pas du être facile à faire

Grand merci pour ce retour d'expérience

senegal 10/09/2014 12:02

j'aime beaucoup ton blog .
merci pour ces articles et bonne continuation .

jeym1 10/09/2014 14:38

Merci à toi, à bientôt

DocBB 09/09/2014 05:58

le coup de bol pour la reine, ou presque, en cherchant longuement sur les forums les quelques qui ont attrapé la reine l'ont eue quand elle quittait la ruche en dernier et tombait sur (ou quasi) sur la planche de vole de la ruchette, parc que le bec du cone de grillage se trouvait au sessus de la plance de vol

jeym1 09/09/2014 10:21

Surtout que je n'ai absolument pas enfumé le conduit de cheminé....
La reine, si elle présente un abdomen particulièrement long par rapport aux ouvrières, n'a pas obligatoirement un diamètre beaucoup plus important et elle peut donc passer par les ouvertures d'un chasse abeille en losange comme celui que j'ai utilisé.
Il se peut aussi que la colonie était prête à essaimer.